Pour devenir propriétaire d’une maison, demander un prêt immobilier auprès d’un organisme financier est une étape incontournable. Pour cela, l’emprunteur doit suivre certaines démarches. Voici quelques idées pour obtenir un prêt immobilier.

1.     Définir son projet immobilier et évaluer son apport personnel

Déterminer son projet est l’étape à privilégier avant de se lancer dans un prêt immobilier. L’emprunteur doit donc définir s’il veut acheter une maison ou un appartement. Il doit également déterminer s’il s’agit d’un logement neuf ou d’un ancien nécessitant des travaux de rénovation. Une fois le choix déterminé, l’emprunteur doit évaluer son apport personnel. À noter que les organismes prêteurs exigent souvent que les emprunteurs financent les frais de garantie et les frais de notaire avec leur apport personnel. De plus, ils considèrent beaucoup les dossiers des emprunteurs ayant des apports personnels importants. Pour l’achat immobilier ancien, par exemple, ces frais s’élèvent jusqu’à 10 % du prix de vente. Il se peut que l’apport personnel provienne de différentes sources telles que les comptes courants, les épargnes, l’héritage, la donation ou encore les livrets. Par ailleurs, l’emprunteur ne doit pas inclure toutes ses économies dans son apport personnel en conservant une épargne de précaution pour les imprévues.

2.     Comparer les offres de différents établissements bancaires

Pour obtenir la meilleure offre, l’emprunteur doit comparer différents organismes prêteurs et savoir leurs modalités. Généralement, chaque établissement bancaire n’applique pas les mêmes offres et les mêmes taux d’intérêt. Mais en procédant au rapprochement, l’emprunteur saura le taux le plus bas. De plus, cette étape lui permettra d’obtenir des conditions favorables et de connaître le montant du taux de la totalité de l’emprunt. À noter que la durée du prêt dépend des mensualités souhaitées. En outre, l’emprunteur peut faire appel à un courtier. Ce dernier travaille avec plusieurs banques et joue le rôle d’intermédiaire entre l’emprunteur et l’organisme de crédit. Le but de ce professionnel est de simplifier et de fluidifier la souscription d’un prêt immobilier pour l’emprunteur. En effet, ce dernier présente son dossier uniquement au courtier et non à chaque établissement bancaire. Cela permet d’obtenir un important gain de temps et plusieurs propositions de crédit convenables.

3.     Perfectionner son dossier de demande de prêt

Une fois l’établissement bancaire trouvé, l’emprunteur doit préparer son dossier complet. En général, l’organisme prêteur exige certains documents personnels pour évaluer la solvabilité de l’emprunteur souhaitant faire un prêt immobilier en Belgique ou dans un autre pays européen. D’ailleurs, la loi impose ce procédé afin de protéger l’emprunteur des risques de surendettement. Les documents à déposer auprès d’une banque comprennent souvent une pièce d’identité et un contrat de travail (CDI de préférence). À cela s’ajoutent les trois dernières fiches de paie, les trois derniers relevés de banque et le dernier avis d’imposition. Il est aussi conseillé de justifier s’il y a des revenus supplémentaires comme la pension ou encore les allocations. Par ailleurs, la banque demande certains documents si le montant à emprunter est assez élevé. Pour le cas d’un crédit auto, par exemple, la banque réclame le bon de commande.