nettoyage de bureau

Les entreprises, notamment les bureaux sont des endroits spécifiques où plusieurs employés circulent chaque jour. Il n’y a pourtant pas que les personnes qui investissent ces endroits. En effet, pour de nombreuses raisons, ces lieux sont également propices au développement de bactéries en tout genre. Ces microbes sont à l’origine de plusieurs maux pouvant affecter les employés et, à fortiori, le fonctionnement de l’entreprise en général. Cependant, à cause des horaires souvent serrés, il est difficile d’entreprendre les nettoyages sans influer sur les jours de travail. Pour éviter un tel manque, les services de nettoyage sont nécessaires. Dans ce cas, grâce à l’équipement de pointe utilisé, le temps de travail est considérablement réduit, tout en garantissant une meilleure efficacité.

Le bureau, moins propre que nous l’avions imaginé

Le lieu de travail où vous vous rendez tous les jours est-il propre ? Oui en apparence, mais à quel point ? Le bureau est certes nettoyé en permanence et en surface, mais cela ne garantit pas pour autant une propreté optimale. En effet, si elles ne sont pas visibles, le bureau est investi par une multitude de bactéries, sources de différents troubles.

De plus, avec le nombre de personnes fréquentant quotidiennement ces lieux, notamment lors des réunions, le risque de propagation et de prolifération de ces agents augmente d’une manière considérable.

L’hygiène au travail, l’affaire de tous

Maintenir une hygiène impeccable au travail n’est pas la responsabilité de l’entreprise. Il appartient, en effet, à tout le monde de faire le nécessaire afin de maintenir une propreté acceptable.

Cependant, même avec toutes les précautions, cela reste difficile et ne permet pas d’éviter la prolifération de certaines bactéries. Dans ce cas, il est indispensable de solliciter les services d’une entreprise professionnelle afin de nettoyer en profondeur les bureaux et l’ensemble des locaux.

Quelles sont les causes de ces maladies ou malaises ?

Outre l’environnement social et psychologique entre les employés et les différentes hiérarchies, des facteurs chimiques et biologiques contribuent également à la dégradation de la qualité de l’environnement de travail. De nombreuses raisons sont à l’origine de l’insalubrité des bureaux.

Les origines chimiques

L’environnement interne de certains locaux est à l’origine des malaises, voire des infections qui touchent les employés. La qualité de l’air malsaine causerait plusieurs désagréments. Elle est causée par l’assèchement de l’air à cause de la climatisation, du manque d’aération et de la présence de plusieurs substances comme la poussière sur la moquette, le bureau, etc.

Les résultats se présentent souvent sous forme de symptômes de gènes ou d’allergies. Ainsi, la sensation de manque d’air, l’irritation des yeux, du nez ou de la gorge sont les indications de ce problème. Ces effets disparaissent, toutefois, au bout de six heures après avoir quitté le bâtiment.

Les facteurs biologiques

Ils sont plus importants et causent plus de dégâts. Il s’agit de moisissures, la présence de substances microscopiques à l’origine de plusieurs troubles. Dans ce cas, des inflammations et des allergies peuvent être observées chez les employés sujets à ces troubles.

À la différence des effets chimiques, les conséquences issues de ces agents biologiques ne s’estompent pas, même après avoir quitté le bâtiment, et nécessitent souvent une consultation et des traitements médicaux.

Contacter une entreprise professionnelle du nettoyage

À Eaubonne, YCLAIRE PROPRETÉ SERVICES est spécialisé dans les travaux de nettoyage dans les entreprises. Son savoir-faire et son expérience dans le domaine lui permettent d’assurer la qualité de ses prestations.

Quelles sont les fréquences de nettoyage idéales ?

Il n’existe pas de fréquences précises pour le nettoyage de bureau, car pour les fixer, il est indispensable de considérer plusieurs paramètres. Ainsi, la taille du local, le nombre d’employés qui y transitent chaque jour, l’horaire durant lequel ils travaillent, les ouvertures ou aérations et l’environnement interne du local sont à considérer.