L’accroissement des besoins, l’inflation et l’évolution constante des modes de vies nous incitent à gagner plus. Les revenus supplémentaires ne sont jamais vus d’un mauvais œil. Qui de nos jours refuserait une promotion professionnelle, une opportunité d’affaires ou une source de profits qui n’implique ni dettes ni redevances ? Notre mode de vie et notre valeur sociale dépendent, en effet, de nos moyens financiers. Les plus riches sont sollicités et admirés par les masses, tandis que les plus démunis sont mis à l’écart dans notre société qui prône le capitalisme. Pour améliorer vos finances, passer par quelques étapes est inéluctable :

– Dépenser moins que ce que l’on gagne,

– Réinvestir ses économies pour créer une deuxième source de revenu

– Recommencer à économiser, dépenser moins…

Le cycle de la pauvreté peut être brisé en une seule génération, à condition que les acteurs impliqués s’adonnent à 100 % dans l’atteinte de leurs objectifs financiers. Le mot-clé est « l’investissement ». L’Oracle d’Ohama le savait très bien. Il n’arrête pas d’investir et de réinvestir jusqu’à ce que ses entreprises deviennent des firmes multinationales qui pèsent quelques milliards de dollars. Comment donc choisir un secteur d’investissement ? L’immobilier, tant préconisé, est-il assez lucratif pour vous aider à atteindre rapidement vos objectifs financiers ? Voici quelques explications qui pourraient vous être utiles.

L’investissement immobilier : une valeur sûre sur le long terme

La valeur des biens fonciers et immobiliers s’accroît avec le temps. En termes plus explicites, le prix actuel d’un terrain ou d’une maison ne sera plus le même d’ici 10 ou 15 ans. En investissant dans l’immobilier, vous n’aurez donc pas à vous soucier du retour sur investissement. Vous ne déploierez ni effort de gestion, ni de supervision d’actifs pour multiplier la valeur de vos biens. Sachez cependant que vous devez vous acquitter des impôts et des frais d’entretien du patrimoine.

L’un des avantages de l’investissement immobilier est aussi la facilité de bénéficier d’un prêt. Les banques et institutions financières sont intéressées par les projets de construction. Si vous possédez déjà un bien immobilier et vous souhaitez l’hypothéquer, vous obtiendrez vos financements au plus tard 2 mois après avoir déposé votre dossier.

Pour bénéficier d’un financement rapide et répondant à vos besoins, l’entreprise ALT Finance, basée à Longueuil, peut répondre à vos demandes. L’établissement propose un prêt hypothécaire aux particuliers et aux entreprises souhaitant donner vie à leur projet. Vous pouvez obtenir un prêt pour construire ou rénover une maison, combler les besoins financiers de votre entreprise ou consolider vos dettes. Pour tous renseignements, n’hésitez pas à visiter le site internet d’entreprise ALT Finance. Vous pouvez aussi l’appeler directement au 438-880-0233.

Les risques de l’investissement immobilier

L’investissement immobilier n’est pas sans risque. Connaître et prévenir les désavantages vous permettent de tirer le maximum de profits. Il n’est pas ici question de détailler les risques, mais plutôt de donner un aperçu de ce qui peut entraver votre démarche d’investissement. La liste n’est pas exhaustive :

– Risques de conflits avec les locataires pour l’investissement locatif

– Risques naturels (détériorations dues aux inondations, séismes, incendie, etc.)

– Dégradation du bien immobilier

– Baisse du prix du marché

– Risque d’expropriation et de préemption publique

– Charges fiscales, etc.

En dépit de ces risques et inconvénients, il faut dire que l’immobilier demeure le secteur d’investissement le plus sûr. Votre argent ne portera ses fruits que sur le long terme, mais peut vous permettre de dormir sur vos deux oreilles. Si pensez toutefois investir dans des actifs plus rentables, pensez à la création d’entreprise, la bourse, l’exploitation minière, la recherche scientifique, ou pourquoi pas l’éducation. Le premier pas est souvent le plus difficile. Après l’encaissement de la recette initiale, les affaires peuvent prospérer.

%d blogueurs aiment cette page :