Les anciennes habitations consomment beaucoup d’énergie à cause de la perméabilité de la construction. Il ne suffit pas d’optimiser le chauffage pour se protéger du froid. Pensez également à renforcer l’isolation de la maison pour réduire la consommation d’énergie. Voici les étapes essentielles pour améliorer l’isolation de votre maison.

Une meilleure isolation de la toiture

La toiture constitue la couverture principale de la maison. Elle la protège des intempéries et assure son isolation. De ce fait, il est important de respecter les normes dans le choix de la toiture. Cela, afin de profiter d’une meilleure protection. Sur ce fait, http://www.isolation-pro.be/ recommande d’avoir une toiture d’au moins 18 cm d’épaisseur pour renforcer l’isolation. Au besoin, ajoutez une sous-toiture pour épaissir davantage cette couverture. Cette option est possible en ajoutant de la laine isolante au-dessus des chevrons. Complétez le gainage en ajoutant de panneaux de polystyrène.

Renforcez l’isolation des ouvertures

En période de froid, les fenêtres peu étanches au vent et à l’humidité sont moins isolantes. Même schéma pour les portes et les volets. Optimisez l’isolation de votre intérieur en remplaçant les ouvertures. Optez pour des fenêtres à double vitrage pour une meilleure isolation.

Isolez les combles

Les combles sont des zones passoires d’une habitation. Souvent, ils font perdre de l’énergie. Elles font augmenter la consommation en chauffage à cause de l’infiltration de l’air. Il faut donc s’en préoccuper pour réduire la facture énergétique. La meilleure solution est d’isoler le sol des combles en y ajoutant un revêtement en béton. Renforcez avec une couche de mousse en polyuréthane pour plus d’étanchéité. La laine de verre peut aussi remplacer la mousse pour isoler les combles. Ces matériaux sont appréciés pour leur durabilité et leur respect de l’écologie.

Épaississez les murs

En hiver, les murs s’imprègnent du froid glacial de l’extérieur et le diffusent à l’intérieur de la maison. C’est pourquoi, sans une bonne isolation, la température ambiante est insupportable. Le chauffage est surexploité à cause d’une mauvaise isolation.

L’étude montre que les murs causent une perte de 20% de la chaleur intérieur lorsqu’ils sont mal isolés. Demandez à un technicien de réaliser une sonde des murs. Cette technique permet de connaitre l’existence d’un creux entre la façade extérieure et intérieure du mur.

Dans le cas d’un mur creux, comblez la cavité avec de la mousse en polyuréthane. Cette méthode n’exige pas un gros chantier. De plus, le coût des matériaux reste abordable. On peut également renforcer l’isolation des murs par l’extérieur. Cela consiste tout simplement à épaissir les façades. Toutefois, il faut noter que toute transformation extérieure nécessite un permis de bâtir.

Faites la chasse aux courants d’air

L’isolation des murs, des fenêtres et de la toiture devraient améliorer le chauffage intérieur. Si le froid se ressent encore, cela veut dire qu’il existe encore des zones passoires non identifiées. Les courants d’air s’y infiltrent et font baisser la température ambiante. Pour identifiez ces zones, allumez une bougie auprès d’une fenêtre ou d’une porte. Si la flamme s’agite, c’est qu’il y a du courant d’air qui rentre. Faites ce test dans tous les recoins de la maison, puis renforcez l’isolation de ces zones repérées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *