Vous désirez mettre en vente ou en location un immeuble ? La législation française vous contraint à réaliser un diagnostic immobilier. Cela permet à votre futur locataire ou acquéreur d’être informé de l’état et de la viabilité du bien. Tour d’horizon sur cette formalité administrative obligatoire.

Diagnostic immobilier : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit du nom donné à l’ensemble des diagnostics obligatoires concernant un bien immobilier à mettre en vente ou en location. Seul un organisme spécialisé et accrédité est habilité à le réaliser. Les résultats obtenus seront regroupés au sein d’un dossier appelé Dossier de Diagnostic Technique (DDT).

Le diagnostic immobilier est établi selon plusieurs critères, qui se déclinent comme ceci :

La performance énergétique,

Le risque d’exposition au plomb,

La présence ou l’absence d’amiante,

L’état de l’installation électrique,

L’état de l’installation de gaz,

L’état des risques naturels et technologiques.

Le diagnostic sur la performance énergétique (DPE)

Le diagnostic sur la performance énergétique consiste à dresser un bilan à la fois sur l’émission d’un gaz à effet de serre et sur la consommation énergétique. Il est obligatoire de le rendre accessible à vos éventuels locataires ou acquéreurs.

Le diagnostic sur la performance énergétique comprend quatre points essentiels :

la consommation annuelle d’énergie,

le positionnement annuel par m² en termes de consommation énergétique et en matière d’émission de gaz à effet de serre,

un descriptif des données concernant le système d’isolation,

d’éventuelles propositions visant à améliorer la facture énergétique et l’émission de gaz à effet de serre.

Le diagnostic sur le risque d’exposition au plomb

Dans le cadre d’un diagnostic immobilier, il convient d’établir un constat de risque d’exposition au plomb. Il s’agit d’un document contenant des informations sur la présence ou l’absence de plomb dans un logement.

Le plomb est généralement présent dans les vieilles peintures, en particulier pour les habitations construites avant 1949. Le but du diagnostic sur le risque d’exposition au plomb est donc d’informer l’acheteur ou le locataire potentiel sur la présence ou non au sein du bien d’un élément pouvant représenter un risque sanitaire.

Le diagnostic sur la présence éventuelle d’amiante

Tout comme le plomb, l’amiante constitue un matériau potentiellement néfaste pour la santé. À dire vrai, les fibres d’amiante détachés des matériaux et se propageant dans l’air sont à l’origine de plusieurs maladies graves, comme le cancer de poumon, ou encore l’asbestose. Le diagnostic sur la présence ou non d’amiante est donc nécessaire et obligatoire, en particulier pour tous les biens construits avant le 1er juillet 1997.

Dans le cadre d’une location, si les opérations de repérage révèlent la présence d’une quantité dangereuse d’amiante, des travaux supplémentaires sont à prévoir et seront à la charge du propriétaire.

Le diagnostic sur l’installation électrique

Ce diagnostic est obligatoire pour toutes les installations électriques âgées de plus de quinze ans. Il permet de contrôler l’ensemble de l’installation électrique, afin d’éviter tout risque d’incendie. Sa durée de validité est de trois ans, et il doit être joint au dossier de diagnostic technique.

Le diagnostic sur l’état de l’installation de gaz

Ce diagnostic est légalement imposé depuis le 1er novembre 2007. Toutefois, il ne concerne que les biens équipés de dispositifs fonctionnant au gaz datant de plus de quinze ans. Sa validité est de trois ans, et son renouvellement est obligatoire.

Les travaux liés à la réalisation de ce diagnostic sont à la charge du vendeur. Il doit également le joindre au dossier de diagnostic technique, sous peine de poursuites judiciaires de la part de l’acheteur ou du futur locataire.

Le diagnostic sur l’état des risques naturels et technologiques

Il s’agit d’un diagnostic portant sur les bâtiments présentant un risque potentiel lié à son environnement. Il concerne principalement les constructions pour lesquelles la commune a publié un plan de prévention des risques naturels ou technologiques. Sa durée de validité est de 6 mois.

Pourquoi contacter un expert en diagnostic immobilier ?

Vous l’aurez compris, le diagnostic immobilier est une procédure obligatoire si vous souhaitez mettre en vente ou en location un bien immobilier. Afin de vous assurer les meilleurs services, faites appel à un expert en diagnostic immobilier et demandez un devis détaillé.

Il vous est possible de trouver des spécialistes via des sites spécialisés. Cette option vous permet de comparer les tarifs, ainsi que de consulter les différents avis et retours concernant chaque expert.

%d blogueurs aiment cette page :