impact énergétique d’un bâtiment

Actuellement, l’impact énergétique d’un bâtiment sur l’environnement est un paramètre non négligeable dans le monde du marché immobilier. En effet, pour vendre sa maison, le propriétaire doit fournir un diagnostic de performance énergétique à l’acquéreur. Ceci a pour objectif de déterminer la consommation en énergie de celle-ci ainsi que l’impact de cette consommation sur l’environnement. C’est pourquoi, la réalisation de travaux de rénovation énergétique est de plus en plus conseillé, en particulier quand le logement en question est mis en vente. Découvrez les détails dans cet article.

En quoi la performance énergétique d’un bâtiment impacte sur son prix ?

Lors d’une vente immobilière ou d’une location, la présentation des étiquettes énergétiques est obligatoire. Il s’agit d’un document réglementé qui est délivré à l’issu d’une évaluation appelée diagnostic de performance énergétique. Il vise à informer le locataire ou l’acquéreur sur les performances énergétiques du bâtiment et des équipements existants. Le logement sera donc classifié en fonction de ses dépenses énergétiques par mètre carré. Le résultat est classé de A (qui indique la meilleure performance) à G. Dans une opération immobilière, ces résultats influencent considérablement le prix de l’immeuble. En effet, moins il consomme de l’énergie, plus il a une bonne performance. De ce fait sa valeur sur le marché immobilier sera aussi plus élevée. Par conséquent, si le propriétaire désire vendre son bien immobilier à bon prix, la seule solution est de se pencher sur la rénovation énergétique.

Quels travaux réaliser pour une rénovation énergétique ?

Réaliser des travaux de rénovation énergétique permet d’améliorer les performances énergétiques d’un bâtiment. Pour cela, il est indispensable de se pencher sur l’isolation, le chauffage et la climatisation.

-L’isolation

Même si vous investissez dans des équipements de chauffage de haute performance, cela est inutile si votre maison est une véritable passoire thermique. En effet, la meilleure solution d’éviter les déperditions de chaleur est de prioriser l’isolation de votre logement. Ceci concerne toutes les parties du bâtiment, à commencer par la toiture qui est responsable d’environ 30 % des pertes de chaleur si elle est mal isolée. Pour cela, il est possible de procéder par l’intérieur, mais aussi par l’extérieur. De plus, c’est une opération rentable et moins coûteuse, car elle nécessite moins de finition par rapport aux autres travaux d’isolation. A part la toiture, 20 % des déperditions thermiques passent par les murs, ce qui constitue un poids assez lourd sur la consommation énergétique au sein d’un logement. En ce qui concerne l’isolation des murs, il est possible de procéder soit par l’intérieur, soit par l’extérieur. Par ailleurs, isoler thermiquement les ouvertures permet de faire des économies en matière de chauffage. Pour cela, vous pouvez opter par l’installation de matériaux neufs en privilégiant des vitrages plus performants. Toutefois, il est possible de renforcer la performance de vos anciennes ouvertures par l’application de joints ou de films isolants.

Optez pour un chauffage plus performant

Pour améliorer les performances énergétiques d’un logement, vous pouvez être amener à changer votre système de chauffage existant contre un qui est beaucoup plus performant. D’autant plus qu’il existe actuellement sur le marché des appareils de haute performance énergétique. A part cela, passer aux énergies renouvelables est de nos jours une option envisageable. Certes, l’installation d’un équipement solaire peut s’avérer être très coûteux. Toutefois, cela permet de gagner considérablement en matière de rendement énergétique. Il est également possible de combiner le système existant avec une installation solaire en récupérant l’air chaud.

Pensez aussi à la ventilation

L’installation d’un système de ventilation performant est réglementé pour des raisons d’hygiène et de santé. Quoi qu’il en soit, elle permet de renouveler l’air et de réduire les éventuels risques d’humidité au sein d’un logement.