Constituant un élément majeur du cadre de vie de ses occupants, la copropriété doit être bien gérée pour le confort de tous. Les copropriétaires d’un immeuble ont tout à gagner si leur copropriété est optimisée.

Ce qu’on entend par immeuble en copropriété

L’immeuble en copropriété est défini dans l’article 1 de la loi fixant le statut de la copropriété des immeubles construits.

Une copropriété est la répartition de la propriété d’un immeuble ou un groupe d’immeubles entre plusieurs personnes c’est-à-dire les copropriétaires. Chaque propriétaire est en possession d’un lot.

Afin d’assurer le bon fonctionnement d’un immeuble en copropriété, plusieurs organismes entrent en jeu selon la limite de leur champ de compétences.

Le syndicat de copropriétaires

Les membres du syndicat de copropriété ne sont autres que les copropriétaires eux-mêmes. La création de ce syndicat ne demande aucune formalité. Dès que la copropriété est née, le syndicat de copropriétaires se forme automatiquement.

C’est l’organe d’assistance et de consultation, le syndicat de copropriété, représentée par le syndic qui contrôle la préservation et la bonne gestion de l’immeuble.

La loi ALUR (loi pour l’Accès au logement et un urbanisme rénové) datant du 24 mars 2014 indique que la mise en concurrence de plusieurs syndics est maintenant obligatoire avant la désignation du prochain mandataire.

Le syndic de copropriété et du conseil syndical veille à la mise en exécution des décisions prises par l’assemblée générale des copropriétaires. Le syndic a aussi comme rôle de tenir à jour le carnet d’entretien dans lequel l’état des travaux d’entretien et de maintenance effectués dans l’immeuble est détaillé.

Entretenir les parties communes

Les copropriétaires d’un immeuble sont obligés de gérer eux-mêmes ou de choisir un syndic de copropriété pour l’entretien et les travaux sur les parties qui leur sont communes. En général, la gestion au quotidien des escaliers et halls d’immeubles n’est pas compliquée. Les interventions régulières comme changer une ampoule sur un palier, sortir la poubelle ou s’occuper des plantes contribuent au confort de l’ensemble des résidents.

Ne pas négliger les installations de jardins, ascenseurs, piscines…

Jardins, ascenseurs, piscines et autres sont aussi des parties communes qu’il faut entretenir ensemble. L’entretien de ces équipements requiert des interventions constantes et techniques, car cela garantit un meilleur cadre de vie des résidents. Les caractéristiques de l’immeuble et des équipements qui y sont disposés constituent donc l’ampleur de la gestion d’une copropriété. Cette ampleur est à considérer sérieusement si les copropriétaires ne veulent pas des services d’un syndic de copropriété professionnel qui prend en charge la gestion bénévole de la copropriété.

La mise en concurrence est nécessaire pour réduire les frais

Il ne faut pas oublier qu’une copropriété exige des dépenses qui peuvent être très conséquentes parfois, surtout en cas de travaux majeurs. La maîtrise des charges financières doit passer par une analyse attentive des devis et factures fournis par les prestataires. La vie en copropriété demande des étapes incontournables comme comparer les prix, mettre en concurrence ou négocier et prendre le contrôle sur les prestations. Par conséquent, si le montant des travaux dépasse ce que les copropriétaires ont fixé lors d’une assemblée générale, le syndic devra les consulter avant d’engager les dépenses. C’est un moyen efficace pour contrôler les charges plus exceptionnelles que les charges régulières.

Penser aux travaux d’économies d’énergie

Des enquêtes ont été effectuées sur « les copropriétaires face aux travaux ». Selon les résultats, 93 % des 500 copropriétaires interrogés pensent que la réalisation des travaux est indispensable, surtout les travaux visibles comme le ravalement des façades, les réfections de toitures, les rénovations de cages d’escaliers… Ces travaux sont effectivement les conséquences d’une bonne gestion de copropriété parmi tant d’autres. Remplacer les chaudières et les installations électriques selon les normes fait aussi partie des travaux qui rassurent les futurs acquéreurs désireux d’investir sainement en immobilier.

N’hésitez pas à prendre contact avec des experts comme Gestion ImmoPlex pour plus d’informations sur la copropriété.

%d blogueurs aiment cette page :