Un projet de construction, de vente ou de location de logement en vue ? Faites appel à un diagnostiqueur immobilier afin d’examiner la conformité de l’habitat aux normes en vigueur. Vous aurez à réaliser un diagnostic détaillé de l’état de l’installation électrique ou de gaz du logement, de performance énergétique… Cela relève de la santé des occupants de l’habitat.

Les principaux avantages d’un bon diagnostiqueur immobilier

Pour reconnaître un bon diagnostiqueur immobilier, il faut savoir si ce dernier est réglementé et est enregistré, déclaré et répertorié sur l’annuaire de la chambre des diagnostiqueurs immobiliers (CDI). Il doit vous présenter les certifications prouvant qu’il est en mesure de réaliser les diagnostics techniques. Il doit renouveler sa certification tous les cinq ans pour exercer sa profession convenablement. Ainsi, le spécialiste des diagnostics immobiliers pourra valider ses compétences et les actualiser suivant les évolutions et les mises à jour constantes de la législation. Afin d’identifier un bon diagnostiqueur immobilier, assurez-vous qu’il appartienne à des réseaux d’agences spécialisées ou qu’il exerce son métier de manière indépendante.

Comment reconnaître un bon diagnostiqueur immobilier

Il est indispensable de vous informer sur le professionnalisme et l’expertise du diagnostiqueur immobilier. Vous devez savoir s’il dispose d’une assurance responsabilité civile professionnelle. Exigez qu’il la présente avant son intervention. Il en est de même pour sa certification. Il doit vous remettre un ordre de mission établi par le professionnel avant son intervention. Ce sera le gage du sérieux du diagnostiqueur immobilier. Vous devez aussi vous informer s’il appartient à une fédération ou association, la Fédération Interprofessionnelle du Diagnostic Immobilier (FIDI) ou encore, l’Union Nationale des Diagnostiqueurs Immobiliers (UNDI). Ce sera également la preuve qu’il respecte l’éthique imposée par son métier.

Éviter les pièges

Un bon diagnostiqueur est dans l’obligation de vous fournir une attestation sur l’honneur. Cette dernière garantit qu’il dispose des compétences requises pour établir les diagnostics. Le spécialiste devra aussi y mentionner son impartialité et son indépendance. Vous êtes en droit d’exiger la remise de ce document lors de son intervention. Vous pouvez le lui demander même avant sa venue. Grâce à cette certification, vous pouvez êtes sûr de la capacité du diagnostiqueur pour réaliser les 6 diagnostics techniques immobiliers suivants : le diagnostic amiante, le constat de risque d’exposition au plomb, le diagnostic termites, le diagnostic de performance énergétique, l’état des installations intérieures de gaz et l’état des installations intérieures électriques.

Sachez que l’établissement du devis de diagnostics se fait suivant le nombre de pièces à diagnostiquer et de diagnostics à réaliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *